EXPOSITION EN COURS : ODYSSÉES

Les expositions aux Halles du Scilt sont organisées par le Service Culturel
de la Ville de Schiltigheim.

La salle d'expositions est au 1er étage des Halles du Scilt.

 
Capture d’écran 2021-09-15 161732.png

ODYSSÉES


Par les Éditions 2024

Du 15 septembre au 31 octobre 2021
Vernissage le 23 septembre 2021 à 19h
Entrée libre – Tout public

HORAIRES D’OUVERTURE
Mercredi, Vendredi et Samedi  : 10-19h
Dimanche : 9h-13h

// Exposition dans le respect des gestes sanitaires en vigueur //


Découvrez l'exposition "Odyssées" du 15 septembre au 31 octobre 2021 qui présente les illustrations de Clément Vuillier et d’Étienne Chaize, tous deux auteurs de plusieurs livres parus aux Éditions 2024.

Les œuvres dialoguent, d’un paysage à l’autre ; à travers des décors époustouflants, fourmillants de détails, une narration silencieuse et dramatique se déroule sous les yeux du visiteur. Fascinés par les images étourdissantes de force et de beauté, comment ne pas s’interroger sur les catastrophes environnementales qui nous préoccupent chaque année un peu plus ? Tout à la fois subjugués par cette énergie fracassante autant qu’épouvantés par la force des éléments qui se déchaînent, les images qui se succèdent dans l’exposition Odyssées nous questionnent sur notre place dans le monde.

  • L'album Hélios et Ether, d’Étienne Chaize, entraînent le spectateur à la suite d’une cohorte de personnages qui affrontent mille dangers pour se sauver d’un cataclysme inéluctable. Leurs planètes se meurent, soumises à de formidables destructions, et les personnages devenus vagabonds tentent de rejoindre une terre encore accueillante pour sauver ce qui reste de leur civilisation.

  • Le Voyage Céleste Extatique et L’année de la Comète, de Clément Vuillier, mettent en scène des paysages stellaires inconnus, tantôt luxuriants, tantôt hostiles et désolés, d’où la présence de l’Homme est pratiquement absente. Nature terrible et indomptable, c’est l’énergie fondamentale du monde primordial que le spectateur regarde.

Fascinés par les images étourdissantes de force et de beauté des deux illustrateurs, comment ne pas s’interroger sur les catastrophes environnementales qui nous préoccupent chaque année un peu plus ? Tout à la fois subjugués par cette énergie fracassante autant qu’épouvantés par la force des éléments qui se déchaînent, les images qui se succèdent dans l’exposition Odyssées nous questionnent sur notre place dans le monde, et sur l’équilibre désormais si fragile qui nous attache encore à la Nature.


2024 (editions2024.com)

 
Jeune garçon dans un musée

LES EXPOSITIONS PASSÉES

 
Capture d’écran 2021-09-15 160739.png

ARCHIBEAU, PAR LES RHUBARBUS

Début novembre jusqu'au 13 décembre 2020.

Comme à leur habitude, le collectif strasbourgeois Les Rhubarbus lancent une règle du jeu à la manière oulipienne. Pour Archibeau, ce sont 7 photographies de bâtiments aux formes incroyables qui ont servi de point de départ : maison boule à facettes, immeuble Rubik’s cube, cabane sur pilotis… Ces architectures sont issues de Atlas of Forms, livre d’images de l’artiste Eric Tabuchi, montrant des formes, toutes sortes de formes architecturales. Quinze illustrateurs, deux plasticiens et un collectif de designers se sont emparés de ces images. La consigne : extrapoler tout azimut ! Imaginer ce qui se cache derrière le bâtiment, à l’intérieur, ou encore jouer avec les formes et les volumes.Le résultat : paysages autocollants, ville-cage illuminée, jeu de construction infinie, affiches de toute beauté et architectures de rêve en papier.